Notre aventure en faveur des océans

January 14, 2022

Notre aventure en faveur des océans

By Giulio Carini

Par un lundi matin froid de décembre, nous avons sorti un commissaire européen de ses habitudes et de son bureau pour qu’il réponde à nos demandes de protection de nos océans et de notre climat.

Nous avions besoin d'une action marquante afin de nous faire remarquer. Les petits dons des membres de WeMove ont afflué pour nous aider à la réaliser.

Grâce à ce soutien, les militant·e·s et les artistes de WeMove et de ses partenaires se sont déguisé·e·s en Jacques Cousteau, ont passé des heures à réaliser un livre pop-up géant et coloré ainsi qu’une version de plus petite taille pour la remettre au commissaire aux océans Sinkevičius en personne.

Ce livre pop-up raconte que 150 000 personnes, dont vous, souhaitent que notre futur rime avec protection des océnas.[1] Ce futur ne peut exister si nous n'interdisons pas la pratique de pêche la plus destructrice qui soit : le chalutage de fond. Elle consiste à racler les fonds marins à l’aide d’immenses filets détruisant tout sur leur passage et tuant les animaux marins.[2]

M. Sinkevičius a affirmé qu’il s’agissait d’un sujet « sur lequel nous dev[i]ons obtenir des résultats ».[3] Et ce livre l’incitera en permanence à l’action, alors que la Commission prépare le plan d'action pour les océans de 2022![4] Il offrira même le livre à ses enfants.

Ensemble, nous avons également fait la une dans de nombreuses langues et dans toute l'Europe ! Du journal le Monde à la revue de presse de la Commission européenne, en passant par l’Irish Examiner et le Handelsblatt.[5]

Et grâce à notre pouvoir citoyen, nous avons aussi fait la une du journal européen Politico. En donnant une petite somme, nous avons permis à WeMove de disposer des ressources suffisantes pour agir vite et acheter l’espace publicitaire nécessaire. Politico est distribué dans tous les bureaux des décideuses et décideurs de l'UE. Ainsi, tous les responsables politiques, dont M. Sinkevičius, ont pu le lire en se rendant à des réunions ou lors de leurs pauses café.

Ensemble, nous avons continué à faire monter la pression. Nous avons envoyé plus de 40 000 emails à M. Sinkevičius et à l'autre commissaire concerné : Frans Timmermans, vice-président en charge du Pacte vert européen. Nous leur avons demandé de faire interdire le chalutage de fond dans le plan d'action pour les océans.

J'ai plus que jamais l'espoir que l'UE parvienne à mettre fin à cette technique destructrice de pêche afin que nos océans redeviennent saines, prospères et résilientes.

Mais nous n'allons pas nous arrêter de sitôt. À partir de maintenant et jusqu’au printemps 2022, nous allons suivre chaque étape des débats sur le plan d'action pour les océans afin de nous assurer que les promesses et les engagements se traduisent par des actions. Suivez-nous!

Références:

[1] Retrouvez les photos du livre pop-up sur le lien suivant //twitter.com/wemoveEU/status/1471859351602311171 :https://twitter.com/wemoveEU/status/1471859351602311171et une courte vidéo de présentation du livre pop-up ici: https://twitter.com/wemoveEU/status/1472834324605161473

[2] Le chalutage de fond est l'une des méthodes de pêche les plus destructrices qui soient. Son utilisation intensive dans le cadre de la pêche commerciale affecte grandement les écosystèmes marins, causant souvent des dégâts irréversibles aux habitats sensibles. Pour en savoir plus: https://europe.oceana.org/en/our-work/bottom-trawling/overview

[3] Vidéo de M. Sinkevičius, commissaire chargé des océans, le 21 décembre 2021.

[4] En 2020, l'UE a publié sa stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030. Cette stratégie comprend un engagement à mettre fin à la crise de la biodiversité et à élaborer un « plan d'action pour la conservation des ressources halieutiques et la protection des écosystèmes marins », en abrégé « plan d'action pour les océans ». Le plan d'action pour les océans devrait limiter l’utilisation des engins de pêche les plus destructeurs et mettre en place une transition vers la pêche à faible impact. Son potentiel de restauration de la santé des océans est immense, mais les détails sont très importants.

[5] Le Monde : https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/01/03/le-chalutage-de-fond-denonce-comme-la-pire-technique-de-peche_6107979_3244.html

Irish Examiner: https://www.irishexaminer.com/news/arid-40770036.html

communiqué de presse de la Commission européenne: https://www.wemove.eu/sites/wemove.eu/files/eu_commision.jpg?utm_source=civimail-43071&utm_medium=email&utm_campaign=20220113_IT

Handelsblatt: https://www.handelsblatt.com/dpa/wirtschaft-handel-und-finanzen-150-000-menschen-fordern-teilverbot-schaedlicher-fischfangmethode/27909854.html?ticket=ST-2018409-TSXYWvVbreb0UneleoRR-ap1

Vous pourriez aimer

Articles d’Euronews et du Brussels Times, illustrés par une photo de Giulio Carini, notre responsable de campagne, s’adressant à la foule lors de l’action. Eurodéputé·e·s ayant décidé d’apporter leur soutien à la campagne.
April 30, 2024

Un jet devant le Parlement

Les écoles, les réseaux ferroviaires et les hôpitaux européens sont à bout de souffle. Les États de toute l’Europe manquent d’argent pour redresser la situation. Alors que de nombreuses personnes font face à des salles…

photo d'une action à Bruxelles
January 15, 2024

Demander des comptes aux grandes entreprises

Les règles du jeu ont enfin changé ! Pendant des décennies, les grandes entreprises ont eu toutes les cartes en main. Dans leur quête avide de profits, elles ont causé des dommages à nos forêts,…

Tous les articles